Logo MSSS
Bandeau du site

Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Accueil > Documentation > Salle de presse > Liste des communiqués > Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Québec, le 2 novembre 2012

Le ministre Réjean Hébert rencontre des grands organismes d’aînés, de retraités et de dispensateurs de services aux aînés

Le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, le docteur Réjean Hébert, a rencontré aujourd’hui à Québec une quinzaine de grands organismes d’aînés, de retraités et de dispensateurs de services aux aînés. Cette rencontre aura permis au ministre de discuter de ses priorités et d’échanger avec les différents partenaires du milieu, dans l’optique de travailler conjointement pour le mieux-être des aînés du Québec.

« Notre gouvernement se préoccupe des réalités relatives au vieillissement de la population, un phénomène présent dans d’autres sociétés comparables, mais qui se vit plus rapidement au Québec. Nous voulons répondre aux besoins exprimés par les personnes aînées de demeurer là où ils le choisissent, tout en s’assurant qu’ils aient les services nécessaires pour les accompagner dans ce choix. Cela se fera notamment en mettant en place des mesures structurantes, comme la création d’une assurance autonomie », a déclaré le ministre.

Depuis la formation du nouveau gouvernement, toutes les responsabilités relatives aux aînés relèvent du même ministre, et ce, dans le but d’assurer une meilleure synergie. Ainsi, le Secrétariat aux aînés fait maintenant partie du ministère de la Santé et des Services sociaux. Le Curateur public a aussi été placé sous la responsabilité du docteur Réjean Hébert. Celui-ci a assuré ses interlocuteurs que le Secrétariat aux aînés serait maintenu. En effet, en ce domaine, le gouvernement trouve essentiel de pouvoir compter sur un organisme qui assure en outre la coordination et le suivi des enjeux liés à sa mission.

« Notre gouvernement veut créer des conditions où les aînés peuvent continuer à prendre part au développement de notre société, où ils évoluent dans un environnement sain, sécuritaire et accueillant. Nous voulons le faire, notamment, en intervenant sur les situations de maltraitance, en favorisant les rapprochements entre les générations, en portant une attention particulière aux aînés vulnérables et en tenant compte des particularités de chaque région. Par ailleurs, il faut continuer à écouter les aînés, ainsi que leurs représentants ou ceux qui œuvrent auprès d’eux, afin de nous assurer que nos actions sont en phase avec leurs besoins. À cet égard, le Québec doit demeurer un chef de file international par son programme Municipalité amie des aînés », a conclu le ministre Réjean Hébert.

Retour à la liste des communiqués

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2014