Logo MSSS
Bandeau du site

Communiqué du ministère de la santé et des services sociaux

Accueil > Documentation > Salle de presse > Liste des communiqués > Communiqué du ministère de la santé et des services sociaux

Québec, le 29 août 2012

12e Conférence internationale sur l’évaluation d’impact sur la santé - Prendre en compte la santé dans toutes les politiques

Après Liverpool, Birmingham, Cardiff, Dublin et Grenade, la ville de Québec accueille la 12e Conférence internationale sur l’évaluation d’impact sur la santé (EIS), qui se tient du 29 au 31 août, à l’Hôtel Hilton Québec. Près de 400 praticiens, professionnels, gestionnaires, décideurs politiques, chercheurs et universitaires venant de 36 pays sont attendus pour faire évoluer la pratique de l’évaluation d’impact sur la santé. Cette méthode d’analyse vise à anticiper les effets de politiques, de programmes et de projets sur la santé d’une population et sur les différents groupes qui la composent.

La conférence est organisée par le ministère de la Santé et des Services sociaux, en partenariat avec l’Institut national de santé publique du Québec, le Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé, l'Agence de la santé publique du Canada, l’École de santé publique de l'Université de Montréal, le Groupe d'étude sur les politiques publiques et la santé de l'École nationale d'administration publique et le Réseau de recherche en santé des populations du Québec.

Ce n’est pas un hasard si le Québec a été choisi pour accueillir la communauté internationale de l’EIS puisqu’un mécanisme central en ce domaine a été instauré chez nous en 2002, avec la mise en œuvre de l’article 54 de la Loi sur la santé publique. L’utilisation de cette approche d’évaluation permet aux décideurs des différents secteurs d’activité gouvernementale de tenir compte des effets négatifs significatifs que peuvent avoir leurs projets de loi ou de règlement sur la santé et de prendre les mesures d’atténuation qui s’imposent. Ce processus leur permet également de mettre en relief les effets positifs significatifs potentiels.

Actuellement, nombre de pays ont élaboré une démarche d’EIS ou sont intéressés à le faire, conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé. Les Pays-Bas, la Suède, l’Angleterre et le pays de Galles ont été les premiers à promouvoir l’EIS et ils ont été rejoints par d’autres gouvernements comme le Québec, la Thaïlande ou l’Espagne.

Au Québec, au-delà de l’EIS, plusieurs initiatives ministérielles et gouvernementales visent l’intégration de diverses facettes de problèmes complexes. L’implantation d’un processus d’EIS s’insère donc dans un courant de pensée qui privilégie la responsabilisation des différents secteurs d’activité pour maintenir ou améliorer la santé et le bien-être de la population.

Les grandes conférences en plénière accueilleront des experts de renommée mondiale. Un appel à communications a donné lieu à plus de 200 propositions dont la plupart ont été retenues pour constituer une programmation riche et variée, qu’on peut consulter sur le site Web de la conférence à l’adresse suivante : 

www.eis2012.ca

Il est possible de suivre la conférence sur la plateforme Twitter à @eis2012

Retour à la liste des communiqués

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2014