Logo MSSS
Bandeau du site

Communiqué de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie

Accueil > Documentation > Salle de presse > Liste des communiqués > Communiqué de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie

Québec, le 23 mai 2012

La ministre Vien accueille avec attention le rapport spécial du Protecteur du citoyen sur les services offerts aux jeunes et aux adultes présentant un trouble envahissant du développement

La ministre déléguée aux Services sociaux, madame Dominique Vien, accueille avec attention le rapport du Protecteur du citoyen concernant les services aux jeunes et aux adultes présentant un trouble envahissant du développement (TED). Dans son nouveau rapport, déposé aujourd’hui à l’Assemblée nationale, le Protecteur du citoyen « […] constate les efforts consentis par les divers réseaux et les établissements publics, dans des conditions parfois difficiles. Il faut reconnaître le chemin parcouru depuis et saluer le travail des divers intervenants ».

Avant 2003, la gamme de services pour ces personnes était pratiquement inexistante. Depuis, des avancées majeures ont été réalisées pour répondre aux besoins des personnes ayant un TED et leurs familles. Le lancement par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) en 2003 du Plan d’action Un Geste porteur d’avenir ‑ Des services aux personnes présentant un trouble envahissant du développement, à leur famille et à leurs proches, a donné lieu à plusieurs actions concrètes pour développer l’expertise et améliorer de nouvelles approches adaptées à cette clientèle.

Rappelons qu’en 2003, le gouvernement du Québec a investi  31 millions de dollars (dont 28 millions sont versés de façon récurrente) spécifiquement dans les services pour les personnes ayant un trouble envahissant du développement.  Cette somme s’ajoute aux 110 millions de dollars qui ont été injectés depuis 2008 dans le cadre du Plan d’accès aux services pour les personnes ayant une déficience

De plus, le 22 janvier 2012, la ministre Vien a réitéré sa volonté d’améliorer le soutien offert à  ces personnes et à leur famille en annonçant une somme de 8 millions de dollars. Cet ajout permet de mieux répondre aux besoins les plus urgents notamment l’aide aux familles (répit, gardiennage et dépannage), mais aussi à l’amélioration de l’accessibilité aux services offerts aux  personnes ayant une déficience, tant dans un centre de santé et de services sociaux, dans un centre de réadaptation en déficience intellectuelle et troubles envahissants du développement que dans un centre de réadaptation en déficience physique.

Récemment, soit le 20 mars 2012, le gouvernement annonçait dans son plus récent budget, un montant récurrent de 35 millions de dollars pour améliorer l’accès aux services pour les personnes ayant une déficience. « Ce nouvel investissement permettra une réponse optimale aux besoins identifiés par les familles et les groupes que j’ai rencontrés et entendus, soit le soutien aux familles, le développement de ressources résidentielles ou encore le maintien et le déploiement d’activités de jour et d’activités socioprofessionnelles », a déclaré madame Vien.

Par ailleurs, en novembre dernier, la ministre Vien donnait à monsieur Michel Langlais, le mandat de réaliser le troisième bilan (2008-2011) du Plan d’action. Celui-ci permettra de dégager de nouvelles perspectives tout en permettant au MSSS de se positionner quant aux orientations et aux actions à prévoir dans tout le réseau de la santé et des services sociaux dans un contexte où le taux de prévalence des TED a connu une augmentation importante. Rappelons que la Fédération québécoise de l’autisme avait salué cette initiative.

Depuis 2003, le gouvernement du Québec a fait plusieurs gestes concrets pour venir en aide à ces clientèles :

  • 254 M $ (44%) de plus en déficience intellectuelle (DI) et en TED
  • 6944  personnes ayant une DI ou un TED (87%) de plus recevant du soutien à domicile
  • 5911 familles (47%) de plus recevant du répit, du gardiennage ou du dépannage en déficience physique (DP), en DI et en TED
  • 5538 personnes ayant un TED (179%) de plus desservies en centre de réadaptation intellectuelle et en troubles envahissants du développement (CRDI-TED)
  • En 2005, création du Réseau national d’expertise en TED
  • En 2005, mise sur pied de deux formations universitaire de 2e cycle pour les intervenants (642 personnes) et les superviseurs cliniques (126 personnes) en TED
  • En 2006, création du Centre d’expertise en troubles graves du comportement à Montréal par la Fédération québécoise des CRDI-TED
  • En 2008, désignation universitaire au CRDI-TED Mauricie-Centre du Québec à Trois-Rivières

« Beaucoup de chemin a été parcouru depuis 2003 mais je suis consciente qu’il en reste encore à faire. Le défi est grand. Les efforts concertés de tous sont nécessaires pour permettre à ces personnes d’avoir une pleine participation sociale et pour soutenir les familles par la disponibilité de mesures appropriées. Je désire saluer la contribution exceptionnelle des parents et des intervenants aux avancées actuelles et futures qui ont un impact significatif dans la vie d’une personne présentant un trouble envahissant du développement. », a conclu la ministre Vien.

Retour à la liste des communiqués

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017