Logo MSSS
Bandeau du site

Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Accueil > Documentation > Salle de presse > Liste des communiqués > Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Richelieu, le 15 avril 2011

Les ministres Yves Bolduc et Nicole Ménard confirment l’aménagement de la nouvelle maison des naissances de la Montérégie

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, le docteur Yves Bolduc, et la députée de Laporte, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Montérégie, madame Nicole Ménard ont confirmé aujourd’hui l’aménagement de la nouvelle maison des naissances de la Montérégie. Les travaux entourant ce projet immobilier commenceront d’ici quelques mois, en vue d’une ouverture officielle au printemps 2012. La maison sera aménagée dans l’ancien CLSC de Richelieu, sur le territoire du Centre de santé et de services sociaux Haut-Richelieu–Rouville.

 « Cette belle initiative se déploiera dans un climat très favorable, celui d’une collaboration interprofessionnelle exemplaire entre les sages-femmes, les médecins, les infirmières et d’autres professionnels de la santé. Un tel projet s’inscrit dans notre Politique de périnatalité 2008-2018, qui prévoit une accessibilité aux services des sages-femmes », a précisé le docteur Bolduc.

Les travaux permettront notamment d’aménager, dans des locaux de plus de 650 mètres carrés, quatre chambres de naissance et cinq salles de consultation. À terme, sept sages-femmes devraient pratiquer dans la nouvelle maison des naissances, et jusqu’à 240 femmes pourraient y accoucher chaque année.

 « Ce projet répond aux attentes des femmes et des familles de la région, qui souhaitent avoir d’autres alternatives qu’un accouchement à l’hôpital. Ce site a été retenu puisqu’il présente l’avantage de se trouver à proximité des zones densément peuplées de la Montérégie », a déclaré madame Ménard.

Ce projet immobilier est financé conjointement par le ministère de la Santé et des Services sociaux, qui fournit 804 000 $, et par la Fondation Santé Haut-Richelieu–Rouville, dont la contribution s’établit à 300 000 $. L’automne dernier, le gouvernement avait annoncé l’attribution à l’établissement, pour l’embauche des sages-femmes et le fonctionnement des services, d’un budget annuel de 1 065 000 $, fourni à parts égales par le Ministère et par l’Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie. À cette enveloppe s’ajoute une allocation de démarrage de 331 000 $ fournie par le Ministère.

Retour à la liste des communiqués

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017