Logo MSSS
Bandeau du site

Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Accueil > Documentation > Salle de presse > Liste des communiqués > Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Montréal, le 30 novembre 2017

Le ministre Barrette annonce un financement de 1,2 M$ pour améliorer l’usage des antipsychotiques en centre d’hébergement et de soins de longue durée

Dans la foulée des engagements pris à la suite du Forum sur les meilleures pratiques en centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), qui a eu lieu l’an dernier, le Gouvernement du Québec accorde un financement de 1,2 M$ pour soutenir un projet visant à réduire l’utilisation des antipsychotiques pour les résidents de ces installations.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, a procédé aujourd’hui à cette annonce à l’occasion de l’Atelier de lancement du projet Optimisation des pratiques, des usages, des soins et des services – Antipsychotiques (OPUS AP).

Le projet financé vise un usage plus approprié, voire réduit, des antipsychotiques en CHSLD chez les résidents ayant des symptômes comportementaux et psychologiques de la démence (SCPD), et encourage à avoir recours à des approches non pharmacologiques. Le projet consiste, entre autres, à permettre une intégration plus efficace des meilleures pratiques, à améliorer les soins par de la formation plus adéquate et à favoriser une meilleure collaboration interdisciplinaire. Par exemple, le dossier médical et pharmacologique des résidents présentant des SCPD sera révisé afin de s’assurer que chaque prise de médicament réponde à un besoin et que le médicament ne soit pas pas en contre-indication avec une autre ordonnance.

C’est le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CIUSSS) qui a été mandaté par le Ministère pour coordonner ce projet provincial.

Citations :

« Lors du Forum sur les meilleures pratiques en CHSLD, nous nous sommes engagés à améliorer la qualité de vie des résidents par des gestes concrets, fondés sur des approches qui ont fait leurs preuves auprès des clientèles hébergées. L’appui que nous accordons à cette initiative novatrice témoigne de nos efforts pour offrir le meilleur milieu de vie possible à ces personnes, en adoptant des méthodes stimulantes qui favorisent leur plein épanouissement. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Je me réjouis de l’annonce de ces mesures qui appellent à une transformation de nos façons de faire auprès des personnes hébergées en CHSLD. La nouvelle approche préconisée s’inscrit dans une volonté globale de mieux tenir compte des besoins réels de nos aînés, et de favoriser leur épanouissement au sein de leur milieu de vie, en accord avec leurs désirs et ceux de leurs proches. »

Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation

Faits saillants :

En plus du financement offert par le Gouvernement du Québec, le projet bénéficiera d’un autre montant de 1,2 M$ de la part de la Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé, qui est à l’origine du projet.

Cette nouvelle approche a fait ses preuves dans d’autres provinces canadiennes. Une réduction de 54 % de l’usage des antipsychotiques, de 20 % des chutes, de 51 % de la violence physique et verbale et de 22 % de la résistance aux traitements y ont été répertoriés.

Retour à la liste des communiqués

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017