Logo MSSS
Bandeau du site

Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Accueil > Documentation > Salle de presse > Liste des communiqués > Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Québec, le 9 novembre 2017

Nouveau complexe hospitalier du CHU de Québec–Université Laval – Le Gouvernement du Québec procède à la pelletée de terre officielle

Dans le but de toujours offrir des services médicaux de pointe à la population, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, monsieur Sébastien Proulx, ainsi que le député de Jean-Lesage, monsieur André Drolet, ont procédé aujourd’hui à la pelletée de terre symbolique inaugurant les travaux de la phase 1 du projet.

Cette phase du projet consiste à construire le Centre intégré de cancérologie, le bâtiment consacré à la radio-oncologie, le Cyclotron, la centrale d’énergie, le bâtiment abritant les génératrices et les stationnements prévus pour cette étape des travaux. L’ensemble de ces travaux couvrira à terme une superficie de 61 507 mètres carrés, occupée environ aux deux tiers par les nouveaux édifices, le reste étant consacré aux stationnements. Les travaux devraient se terminer en 2020, date à laquelle l’établissement pourra offrir 6000 traitements de chimiothérapie supplémentaires afin de répondre aux besoins de la population. Alors que la machinerie est déjà en action pour la construction du Centre intégré de cancérologie, les équipes du CHU de Québec s’affairent à finaliser le dossier d’affaires de la phase 2 du NCH, soit la construction de la nouvelle urgence, du bloc opératoire et des unités de soins. En tout et partout, les deux phases du projet représentent un investissement total de tout près de 1,967 milliard de dollars.

Le ministre Barrette a profité de cette occasion pour annoncer que l’établissement est autorisé à acheter l’équipement nécessaire au fonctionnement du Cyclotron, lequel est destiné à répondre aux besoins de recherche du CHU de Québec et éventuellement à contribuer à l’approvisionnement en radio-isotopes médicaux.

Citations :

« Après avoir franchi les nombreuses étapes d’élaboration nécessaires à sa réalisation, le projet de construction du Nouveau complexe hospitalier a été amorcé et se concrétise de manière tangible, sachant que tout a été mis en œuvre afin de respecter le budget et l’échéancier. Bientôt, les patients pourront bénéficier des services de pointe qui seront mis à leur disposition, notamment en cancérologie, dans un cadre ultramoderne où se concentrera une expertise diversifiée et optimisée, qui profitera à l’ensemble de la population de l’est du Québec. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« La population de la région de la Capitale-Nationale attendait avec impatience ce grand jour. Ces travaux apportent un vent d’espoir pour de nombreux patients, qui pourront recevoir ici des traitements encore plus efficaces, issus des plus récentes avancées médicales, de même que des soins prodigués par des équipes de spécialistes dévoués qui travaillent ensemble au mieux-être des gens de notre région. »

Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

« Cette pelletée de terre est certes symbolique, mais elle ouvre une nouvelle ère dans le réseau de la santé à Québec. Je suis donc très fier d’y assister et de prendre part à ce geste significatif pour nous tous et pour la circonscription de Jean-Lesage. Je remercie les équipes du CHU de Québec et du ministère de la Santé et des Services sociaux pour leur travail, et les assure de mon soutien pour les étapes encore à venir dans ce grand projet porteur pour la communauté. »

André Drolet, député de Jean-Lesage

Faits saillants :

Sur le plan financier, le coût des travaux de la phase 1 s’élève à 652,4 M$, financé à hauteur de 559,9 M$ par le Gouvernement du Québec. Le CHU de Québec–Université Laval y contribue pour sa part avec un montant de 54,4 M$, le solde étant assumé par la Fondation du CHU de Québec.

Ajoutons que la Société québécoise des infrastructures agit comme gestionnaire de projet dans la planification et la réalisation de ces travaux d’envergure.

L’autorisation pour l’achat d’équipement destiné au Cyclotron pourrait éventuellement contribuer au développement et à la consolidation du Réseau québécois d’approvisionnement en radio-isotopes médicaux, en stabilisant et en sécurisant l’approvisionnement en radio-isotopes médicaux.

Pour plus de renseignements sur le Nouveau complexe hospitalier, consultez la salle de presse sur le site Web du ministère de la Santé et des Services sociaux, à l’adresse : msss.gouv.qc.ca/presse.

Retour à la liste des communiqués

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017