Logo MSSS
Bandeau du site

Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Accueil > Documentation > Salle de presse > Liste des communiqués > Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Québec, le 9 novembre 2017

Le Gouvernement du Québec confirme la gratuité de la naloxone dès le 10 novembre

Afin d’augmenter l’accessibilité de la naloxone auprès des personnes vulnérables aux surdoses d’opioïdes, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie, madame Lucie Charlebois, ont annoncé que le programme d’accès universel gratuit en pharmacie entrera en vigueur dès le 10 novembre. Le programme sera administré par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) et l’accès se fera par l’intermédiaire des 1 900 pharmacies communautaires au Québec.

La naloxone est un médicament sécuritaire associé à un taux de survie très élevé à la suite de surdoses d’opioïdes. Les ministres avaient annoncé en septembre dernier que le gouvernement travaillait activement à la mise en œuvre de mesures destinées à prévenir les surdoses d’opioïdes au sein de la population et à être mieux outillé pour en gérer les conséquences.

Citations :

« La naloxone a fait ses preuves et est déjà disponible en pharmacie, mais avec ce nouveau programme d’accès gratuit, les personnes qui en ont besoin pourront l’obtenir plus facilement dans leur milieu de vie. Nous remercions l'Association québécoise des pharmaciens propriétaires pour leur collaboration dans la mise en œuvre de ce programme. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Bien que le Québec soit relativement épargné jusqu’à présent par la crise des opioïdes, la situation est très préoccupante et nous nous donnons les moyens d’agir en prévention auprès des personnes à risque d’être en situation de surdoses. L’annonce de ce programme s’inscrit dans la foulée des efforts faits actuellement pour mieux préparer le réseau québécois de la santé et des services sociaux à faire face  aux surdoses d’opioïdes. Nous croyons que la prévention demeure un élément-clé de la solution, et nous prenons les moyens nécessaires pour prévenir les surdoses auprès des personnes les plus vulnérables. »

Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie

Faits saillants :

Les citoyens âgés de 14 ans et plus seront admissibles au programme, et aucune ordonnance n’est requise pour permettre le remboursement de la naloxone. Les pharmaciens informeront les personnes qui se procurent le médicament afin d’en faciliter son utilisation.

Ajoutons que des travaux se poursuivent pour que les groupes communautaires puissent se procurer la naloxone en petite quantité afin d’être en mesure d’intervenir lorsqu’ils sont témoins d’une intoxication aux opioïdes, mais également d’en remettre à des personnes qui consomment des drogues.

Retour à la liste des communiqués

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017