Logo MSSS
Bandeau du site

Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Accueil > Documentation > Salle de presse > Liste des communiqués > Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Lévis, le 14 avril 2011

Le ministre Yves Bolduc et le député GillesLehouillier annoncent un financement permanent pour l’unité de coordination clinique des services préhospitaliers d’urgence

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, le docteur Yves Bolduc, et le député de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier, ont annoncé aujourd’hui une allocation budgétaire récurrente de 948 000 $ par année pour les volets clinique et technique de l’Unité de coordination clinique des services préhospitaliers d’urgence. Cette unité, qui fournit depuis 2006 des services de consultation par télémétrie dans les cas de transport par ambulance, voit sa mission devenir permanente. Ce projet est piloté par le Centre de santé et de services sociaux Alphonse-Desjardins et l’Agence de la santé et des services sociaux de Chaudière-Appalaches.

« Cette initiative remarquable a fait la preuve qu’elle pouvait améliorer de manière significative la prise en charge de patients transportés par véhicule ambulancier dont l’état de santé est instable et complexe. Une évaluation du projet démontre clairement ses avantages, particulièrement en cas de problèmes cardiaques, de détresse respiratoire, de traumatismes ou d’intoxication au monoxyde de carbone », a précisé le docteur Bolduc.

Les véhicules ambulanciers sont munis d’un ordinateur portable, d’un modem et d’un téléphone cellulaire afin de transmettre rapidement des données ou des messages. Les professionnels de l’Unité de coordination clinique des services préhospitaliers d’urgence reçoivent et analysent cette information, ce qui permet de diriger l’ambulance vers le centre hospitalier qui est en mesure de fournir les soins adéquats aux patients.

« Ce service est disponible dans toute la région, 24 heures par jour et sept jours par semaine. Depuis sa mise en place, les techniciens ambulanciers l’ont utilisé à environ 25 000 reprises, et au moins 125 000 électrocardiogrammes ont été transmis par télémétrie. Des dizaines de vie ont ainsi pu être sauvées grâce à ce service. Grâce au financement récurrent qui est confirmé aujourd’hui par notre gouvernement, ces acquis seront maintenus et consolidés», a souligné monsieur Lehouillier.

« À la lumière de cette expérience réussie, le modèle développé dans la région de la Chaudière‑Appalaches pourra être progressivement mis en place dans d’autres régions. À cet égard, le leadership clinique de la région sera certainement mis à contribution, pour des services préhospitaliers d’urgence encore plus efficaces et performants », a conclu le docteur Bolduc.

Retour à la liste des communiqués

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017