Logo MSSS
Bandeau du site

Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Accueil > Documentation > Salle de presse > Liste des communiqués > Communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux

Québec, le 13 septembre 2017

Le Gouvernement du Québec propose de nouvelles mesures pour mieux lutter contre les méfaits associés aux opioïdes

Dans le cadre des efforts faits actuellement pour mieux se préparer à faire face à la crise des opioïdes qui sévit actuellement dans certaines provinces, le Gouvernement du Québec propose des mesures qui visent à la fois à augmenter l’accessibilité à la naloxone et à mieux contrôler et encadrer la prescription et la distribution d’opioïdes par les professionnels de la santé.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, ainsi que la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, madame Lucie Charlebois, ont annoncé aujourd’hui que le gouvernement travaille à la mise en œuvre de ces mesures destinées à prévenir les surdoses d’opioïdes au sein de la population et à être mieux outillé pour en gérer les conséquences.

D’une part, deux mesures visent à améliorer l’accessibilité à la naloxone, un médicament permettant de contrecarrer les effets d’une surdose d’opioïdes. Ainsi, le gouvernement a l’intention de permettre à toute personne, en l’absence d’un premier répondant, d’administrer ce médicament à une personne en situation de surdose. À titre d’exemple, les policiers et les pompiers pourront procéder sans risque. Ajoutons aussi que le gouvernement travaille afin qu’un programme universel d’accès gratuit en pharmacie à la naloxone voit le jour, et soit administré par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ). Ce programme permettra à toute personne d’y avoir accès gratuitement.

D’autre part, en raison de la situation actuelle entourant la crise des opioïdes, qui représente une menace pour la santé de la population, une enquête épidémiologique, en vertu de la Loi sur la santé publique est actuellement en cours. Le Collège des médecins du Québec sera appelé à y contribuer et obtiendra à cette fin des renseignements concernant la prescription des opioïdes au Québec.

Citations :

« Ces mesures proposées par notre gouvernement témoignent de l’importance que nous accordons à la crise des opioïdes qui sévit actuellement au Canada. Cela démontre que nous sommes prêts à réagir et que nous prenons les moyens nécessaires pour prévenir les surdoses, ou pour secourir les personnes en danger le plus rapidement possible, le cas échéant. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Nous prenons très au sérieux les risques inhérents aux surdoses d’opioïdes, et nous surveillons de très près la situation. Nous sommes proactifs et nous nous donnons les moyens d’agir en prévention auprès des personnes vulnérables à risque d’être en situation de surdoses. Les mesures proposées aujourd’hui s’ajoutent à toutes les autres mesures annoncées récemment, et démontrent nos nombreux efforts pour réduire les méfaits liés à l’usage des opioïdes. »

Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie

Faits saillants :

Rappelons que différentes mesures ont été mises en place dans le cadre de la préparation du Québec pour mieux lutter contre les méfaits associés aux opioïdes, notamment la formation des paramédics pour l’administration de la naloxone, l’accès à la naloxone en pharmacie sans prescription et la création de services d’injection supervisée sur le territoire montréalais, en collaboration avec des organismes présents dans le milieu.

Mentionnons aussi qu’une Stratégie nationale de prévention et de réponses aux surdoses d’opioïdes est actuellement en élaboration et que celle-ci sera prête d’ici la fin de l’année.

Retour à la liste des communiqués

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017