Logo MSSS
Bandeau du site

Communiqué du ministère de la Santé et des Services sociaux

Accueil > Documentation > Salle de presse > Liste des communiqués > Communiqué du ministère de la Santé et des Services sociaux

Québec, le 21 décembre 2016

Le ministère de la Santé et des Services sociaux invite les voyageurs à la vigilance en ce qui concerne le virus Zika

Avant que le congé des fêtes ne s’amorce, le ministère de la Santé et des Services sociaux tient à rappeler aux voyageurs qui veulent se rendre dans les pays touchés par le virus Zika de demeurer vigilants et de prendre les mesures nécessaires pour se prémunir contre cette infection.

« Le virus Zika est présent dans plusieurs pays, notamment parmi ceux qui sont les plus prisés par les voyageurs hivernaux. Il est donc très important de rappeler aux personnes qui partiront bientôt dans ces régions de faire preuve de prudence en s’informant et en prenant les mesures nécessaires pour diminuer le risque d’exposition à cette maladie pendant leur voyage et au retour. Même si dans la majorité des cas, les personnes infectées ne développent pas de symptômes, on sait que le virus Zika peut causer des malformations chez les bébés à naître », a déclaré le directeur national de santé publique, le docteur Horacio Arruda.

Le virus Zika est principalement transmis par la piqûre d’un moustique infecté. En plus de la transmission par moustiques, une transmission sexuelle du virus et de la mère à l’enfant qu’elle porte ont aussi été rapportées par plusieurs pays, dont le Canada.

Compte tenu du risque d’anomalies congénitales chez l’enfant à naître d’une femme infectée par le virus Zika pendant sa grossesse, il est fortement recommandé à la femme enceinte ou qui planifie une grossesse d’éviter ou de reporter tout voyage dans une zone où une transmission locale du Zika par les moustiques a été documentée. De plus, des mesures de prévention pour réduire le risque d’exposition au virus Zika sont recommandées pour tous les voyageurs qui visitent ou qui prévoient visiter ces régions. Ceux-ci devraient, par exemple :

  • utiliser un chasse-moustique en tout temps, notamment le jour;
  • porter des vêtements protecteurs (vêtements longs);
  • et placer des moustiquaires aux portes et aux fenêtres.

Les voyageurs qui se rendront dans les régions où circule le virus Zika devraient aussi se protéger adéquatement en utilisant une méthode barrière lors de relations sexuelles (par exemple avec un condom) pour prévenir la transmission du virus à leur partenaire pendant toute la durée du voyage et pendant six mois après le retour pour les hommes et deux mois pour les femmes.

Rappelons que le virus Zika se retrouve à plusieurs endroits dans le monde, notamment dans le sud de la Floride, mais n’est pas présent au Québec ni ailleurs au Canada. Pour en savoir plus à ce sujet, il est possible de visiter le Portail santé mieux-être au sante.gouv.qc.ca

Retour à la liste des communiqués

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017