Logo MSSS
Bandeau du site

Communiqué de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie

Accueil > Documentation > Salle de presse > Liste des communiqués > Communiqué de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie

Québec, le 21 novembre 2011

Semaine de prévention de la toxicomanie 2011 - La ministre déléguée aux Services sociaux, madame Dominique Vien, lance la campagne gouvernementale de prévention des dépendances chez les jeunes

La ministre déléguée aux Services sociaux, madame Dominique Vien, lance aujourd'hui la campagne gouvernementale de prévention des dépendances chez les jeunes qui s'échelonnera de novembre 2011 à avril 2012. Cette activité, dont le budget s'élève à 1,5 million de dollars, s'inscrit dans le cadre du Plan d'action interministériel en toxicomanie.

Cette année, la notion d'engagement est au cœur du message de la campagne. En effet, l'engagement des jeunes dans différents milieux de vie s'avère être un des facteurs de protection les plus significatifs pour prévenir les problèmes reliés à la consommation. Cet engagement peut prendre plusieurs formes, dont, le sport, la musique, le théâtre ou encore le bénévolat.

« Ces activités donnent l'occasion aux jeunes de côtoyer des adultes attentifs, ce qui stimule leur engagement et les aide à poursuivre un but. Ce sont là des éléments qui limitent les occasions de consommer tout en les aidant à mieux se connaître, à s'affirmer et à développer un sentiment d'appartenance à leur milieu», a expliqué madame Vien.

Trois groupes d'âge ciblés

Le lancement de cette campagne de sensibilisation s'effectue dans le cadre de la Semaine de prévention de la toxicomanie qui se déroule du 20 au 26 novembre 2011 et qui permet de joindre simultanément des milliers de jeunes et leurs parents dans toutes les régions du Québec. La clientèle ciblée est regroupée en trois catégories soit les jeunes de 10 à 12 ans, le groupe des 13 à 16 ans ainsi que les jeunes adultes de 17 à 24 ans. Sous le thème Tes passions te rendent plus fort, les plus jeunes seront invités à se découvrir une passion et à s'engager dans leur milieu. Quant aux deux autres groupes, le thème Y a tellement mieux à faire que de consommer. Et toi, c'est quoi ton option? les invite à envisager des façons concrètes de se protéger des risques associés à la consommation de drogues, d'alcool ou à la pratique des jeux de hasard et d'argent en leur présentant d'autres options.

De plus, grâce au partenariat entre le ministère de la Santé et des Services sociaux et la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador, un volet de cette campagne sera adapté plus particulièrement aux réalités que vivent les jeunes autochtones. Un budget de plus de 100 000 $ est réservé spécifiquement à cette population.

Une présence dans les écoles

Dans le cadre de cette campagne de prévention des dépendances, plusieurs activités sont prévues et des outils d'information seront distribués dans les écoles primaires et secondaires ainsi que dans les cégeps, les centres d'éducation des adultes, les centres de formation professionnelle ainsi que dans plusieurs établissements et organismes communautaires. « Pour être efficace, nous devons joindre les jeunes là où ils sont. C'est pourquoi cette campagne gouvernementale, axée sur la prévention, utilise le Web et la créativité média comme outils de sensibilisation dès le primaire », a commenté le ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, monsieur Sam Hamad.

De plus, des équipes visiteront plusieurs écoles secondaires, différents cégeps ainsi que divers lieux prisés par les jeunes dans toutes les régions du Québec. Cette activité invitera les jeunes à prendre conscience des conséquences liées à la consommation d'alcool, de drogue et à la pratique des jeux de hasard et d'argent et à trouver des options qui viendront prévenir les risques associés à celles-ci. Les jeunes seront également invités à participer à un concours qui pourrait leur permettre de remporter un des 10 prix d'une valeur de 250 $, prix qui pourra leur offrir de vivre pleinement une de leurs passions.

La campagne de sensibilisation comprend de l'affichage dans divers milieux, ainsi qu'un volet Web. Les sites et médias sociaux que fréquentent les jeunes de 15 à 24 ans accueilleront des messages, des capsules vidéo ainsi que diverses bannières rappelant les thèmes abordés.

« La prévention est un volet essentiel dans notre démarche, l'adolescence étant une période cruciale dans le développement de l'identité. Cette campagne veut aussi procurer aux parents et aux intervenants des outils de sensibilisation qui leur permettront d'amorcer la discussion. C'est pourquoi nous avons choisi l'engagement comme moteur de changement, puisque ce concept suggère un mode de vie sain, loin des comportements d'abus ou de dépendances », a conclu la ministre Vien.

Pour plus d'information, consultez le portail sur les dépendances du ministère de la Santé et des Services sociaux à l'adresse suivante : www.dependances.gouv.qc.ca.

Retour à la liste des communiqués

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017